Pourquoi si cher ?

Le club des électromobilistes ayant franchi plus de 100,000 kilomètres avec leurs voitures. Manqué de jus? Battu un record?

Modérateurs : StefLevert79, Didier Ernotte, rpm92109, Martin AVEQ

Eric_eco
Membre établi
Membre établi
Messages : 112
Enregistré le : mer. sept. 17, 2014 9:45 am

Re: Pourquoi si cher ?

Message par Eric_eco » dim. nov. 01, 2015 8:03 pm

Effectivement j
Eric
Nissan Leaf sv 2015 ( gun metallic )
Borne EVDuty 240V prise soudeuse 6-50
Yukon XL 2003 ( surnommé affectueusement le remorqueur)

Avatar du membre
Pierre Gervais
Membre Expert
Membre Expert
Messages : 2235
Enregistré le : dim. janv. 18, 2015 10:41 am

Re: Pourquoi si cher ?

Message par Pierre Gervais » lun. nov. 02, 2015 9:48 am

Pour touts les VÉs (même les hybrides) le coût des batteries fait grimper le coût de la voiture. Pour les 100% électrique, le coût des premières étaient environ 50% pour la batterie, 50% pour le reste.

J'ai aussi eu deux Pintos (un 1970 et un 1973). Je ne suis pas d'accord avec le 7 litres aux 100 que tu avances.

Dans le mieux, l'été, je faisais 30 milles au gallons donc plus 9 au 100 en roulant doucement.

L'hiver, ben, on y vas-tu pour du 12 au 100 min.

Faut tenir une comptabilité serrée d'un usage pendant une année complète pour avoir une idée plus juste de la Vrai Consommation et des Vrais Coût.

L'autre élément des plus important que je reprends est qu'on regarde trop le coût premier d'un bien au lieu de regarder le coût total la vie utile du bien.

Celui de l'ordi, comparaison encore plus forte. À 4 000$ pour un 486, il y en avait qui pouvait le rentabiliser mais c'était pas pour le commun des mortels. Avec le temps et la production de masse et aussi la baisse du coût de la mémoire, l'accès s'est amélioré.

Les premières calculatrices sans mémoire à 150$ pouvait se payer d'un trait pour un comptable qui évitait une erreur de calcul coûteuse.

Auto, laveuse, frigo: faut tenir compte de toutes les dépenses durant la vie utile. Référence Energiguide.

On a été gâté avec le pétrole au niveau prix et faible gestion des déplacements mais on a jamais payé le véritable prix de cette facilité. L'environnement commence maintenant à nous le laisser savoir.

La principale motivation des gouvernements n'est pas de nous faire consommer de l'électricité mais de nous éloigner du pétrole car le CO2 est en train d'empoisonner la planète et tous ses habitants.

Un reportage récent de la semaine verte sur l'estuaire du St-Laurent faisait frémir avec l'augmentation du pH de l'eau du fleuve reliée à la dissolution du CO2 dans l'eau formant un acide faible que certains organismes marins ne tolèrent pas du tout et sont tout simplement disparus.

La chaine alimentaire en est affectée. Les efforts de "dépollution" n'ont réussi qu'à stabiliser la situation des Bélugas sans augmentation de la population.

Je t'invite aussi à faire des calculs avec des voitures usagées que je considère presque neuves. Je ne suis pas gêné de prétendre qu'un usagée électrique a encore "autant de vie dans le corps" qu'une neuve à essence de même taille.

Le vendeurs de neuves ou d'usagées ont le choix de ce qu'ils vendent, peuvent tout simplement faire comme avant ou faire un effort pour offrir un alternative abordable et plus propre (rien n'est parfait)

Répondre

Retourner vers « Club des 100,000+ KM »