Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

On discute des politiques sur l'électrification des transports au Québec ici. Apportez vos solutions ici, on les retransmet en tant qu'association forte et unie!

Modérateurs : StefLevert79, rpm92109, Didier Ernotte, Martin AVEQ

Répondre
Avatar du membre
E-Ric
Membre espoir montant
Membre espoir montant
Messages : 100
Enregistré le : mar. oct. 15, 2019 6:41 pm
Localisation : Orford

Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

Message par E-Ric » lun. nov. 25, 2019 8:21 pm

Depuis un certain temps je me questionne sur comment les automobilistes des grandes ville comme Montréal vont ils réussir à devenir des électromobilistes?

Quand on ne possède pas de stationnement privé comme c'est le cas de bien des Montréalais, on est dans l'impossibilité d'avoir notre propre borne de recharge. Cette situation change la donne pour quiconque songe à changer sa pétroleuse contre une électrique. Pour les automobilistes banlieusards qui font du kilométrage pour se rendre au travail l'achat d'un véhicule électrique est un choix écologique et économique. La transition devrait se faire assez rapidement pour eux. Par contre, pour un Montréalais qui n'a pas de cour, c'est une autre histoire. Pourtant, faudrait bien y arriver un jours et plutôt que tard, tant qu'a faire.

Je me suis amusé à imaginer des solutions pour eux. De votre côté, quelles solutions imaginez-vous permetterait aux résidents des grandes villes d'accéder à l'électromobilité?
Bolt EV LT 2019

jfmorissette
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 738
Enregistré le : mer. avr. 02, 2014 6:08 pm

Re: Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

Message par jfmorissette » lun. nov. 25, 2019 9:09 pm

Il faut réduire la motorisation dans les villes. Plus de vélos, de piétons, de bus, de tramway, de métro, de trains, etc.

Il faut tarifer mieux les stationnements, il faut encourager l'auto-partage. Il est plus facile d'électrifier une flotte réduite que de miser sur l'auto-solo électrique pour tous.

Pourquoi pas des rabais sur les vélos électriques d'ailleurs?

Et évidemment des bornes de rue, des bornes rapides, peut-être des forfaits mensuels et annuels pour ce genre d'usage plutôt que de payer à la pièce.
Tesla Model 3 SR+ (27 mars 2019) --> Il me fera plaisir de vous partager mon code de référence si vous achetez une Tesla :)
Anciennement Chevrolet Volt 2012 (depuis le 1er juin 2016)

Pierre Gervais
Membre Elite
Membre Elite
Messages : 2411
Enregistré le : dim. janv. 18, 2015 10:41 am

Re: Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

Message par Pierre Gervais » lun. nov. 25, 2019 10:08 pm

La ville est l'endroit parfait pour les véhicules autonomes.....et leur venue n'est pas pour dans 20 ans.

Avec de tels véhicules, nul besoin d'en posséder une.

Les bornes de rues, des parcs de recharge avec service pourraient bien s'implanter quand le volume de voiture le permettra.

Beaucoup, beaucoup moins d'auto solo. Elles deviendront insensées avec les autres moyens disponibles.

Martin AVEQ
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 275
Enregistré le : ven. déc. 12, 2014 1:38 pm
Localisation : Ste-Julie, QC
Contact :

Re: Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

Message par Martin AVEQ » mar. nov. 26, 2019 7:43 am

j'ajouterais que plusieurs éléments s'en viennent dans les 2 ou 3 prochaines années, qui faciliteront beaucoup l'adoption au VÉ pour les résidents d'endroit ou l'installation d'une borne résidentielle est impossible.

Mais effectivement, chaque cas étant différent, l'adoption se fait plus vite en banlieue immédiate des grands centres.
Martin Archambault
martin@aveq.ca
Administrateur de l'Association des Véhicules Électriques du Québec
animateur de "Silence on Roule" ( http://www.silenceonroule.com)
LEAF SV 2018

Didier Ernotte
Modérateur
Modérateur
Messages : 783
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 7:23 pm

Re: Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

Message par Didier Ernotte » mar. nov. 26, 2019 9:12 am

Il faut dire que avec les véhicules de grandes autonomies que l'on peut acheter aujourd'hui, la recharge quotidienne est moins présente. Les personnes qui habitent en ville, et travaillent en ville utilisent beaucoup moins leur voiture, ou alors sur des distances plus courtes, ce qui fait qu'ils peuvent dans certain cas se contenter d'une recharge comme une voiture à essence, c'est a dire qu'on se déplace vers une borne et on fait le plein une fois par semaine.
Jaguar I-Pace 2019 HSE
Leaf 2014 SV
C-Max Energi 2013 SEL
Borne EVDuty 240V / 30A
Directeur Regional pour la région de Montréal de l' Image

rpm92109
Modérateur
Modérateur
Messages : 476
Enregistré le : sam. juil. 02, 2016 11:23 am

Re: Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

Message par rpm92109 » mar. nov. 26, 2019 11:15 am

Outre les vraies solutions évoquées plus haut.....
https://www.lesechos.fr/partenaires/ene ... ues-130649

Mais le temps d'équiper tous les lampadaires, le parc auto aura peut-être réduit de moitié.
Donc les élus devront décider avec modération pour ne pas se retrouver avec des bornes de recharges pour des places vides (où le long de pistes cyclables....)
Nissan Leaf SV 2016 Gris
Estrie - Borne EVDuty-40

Avatar du membre
E-Ric
Membre espoir montant
Membre espoir montant
Messages : 100
Enregistré le : mar. oct. 15, 2019 6:41 pm
Localisation : Orford

Re: Montréal, les grandes villes et les électromobilistes.

Message par E-Ric » mer. nov. 27, 2019 6:20 pm

Vos réponses me permettent de constater que si les décideurs manquent de solutions, ils n'ont qu'à cogner à la porte de L'Aveq. J'espère qu'ils réfléchissent actuellement à la problématique car implanter des choses nouvelles ça prend du temps dans une grande ville. L'inertie y est forte.
rpm92109 a écrit :
mar. nov. 26, 2019 11:15 am
Outre les vraies solutions évoquées plus haut.....
https://www.lesechos.fr/partenaires/ene ... ues-130649

Mais le temps d'équiper tous les lampadaires, le parc auto aura peut-être réduit de moitié.
Donc les élus devront décider avec modération pour ne pas se retrouver avec des bornes de recharges pour des places vides (où le long de pistes cyclables....)


Je ne connaît pas tout les détails techniques de cette solution mais j'imagine qu'il serait possible technologiquement pour les résidents de juste se brancher électriquement aux poteaux (celui-çi devrait être intégré à la voiture) puis un transpondeur enverrait la consommation électrique du véhicule sur le compte résidentiel de l'utilisateur.

Aussi, c'est certain que dans les grandes villes et avec de bons aménagements, le vélo est roi. C'est assurément un moyen de transport extrêmement efficace. Ça prend pas de place, ça pollue pas, ça vous met en forme, ça aère l'esprit et j'en passe.
Bolt EV LT 2019

Répondre

Retourner vers « Politiques québécoises VÉ »