Page 1 sur 1

Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 5:25 am
par Oupsse
Bonjour à tous
Est-ce qu'une température plus froide (ex. -5) réduit davantage l'autonomie qu'une température plus chaude (ex. +5)?
Il me semble que peu importe la température extérieur, l'autonomie est réduite sensiblement du même nombre de kilomètres.

Merci

Re: Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 7:36 am
par Stéphane Bourque
Oui, le froid aura un impact certain sur l'autonomie mais entre -5 et +5 la différence ne sera pas énorme. Tout dépendamment comment vous gérez le chauffage.

L'autonomie est directement reliée à la température mais il y a aussi plusieurs facteurs qui influencent l'autonomie qu'on oublie souvent en mettant tout sur le dos la température. La façon dont on utilise le véhicule a aussi une grande importance et c'est là qu'on peut intervenir.

Petit tour d'horizon sur ce qui affecte l'autonomie (j'en oublie sûrement d'autres):

1) Le froid rend l'air plus dense. Donc, plus il fait froid plus la voiture doit forcer pour percer l'air.
Une batterie froide fournira moins d'énergie. Comme solution, on peut préchauffer le véhicule avant de partir alors qu'il est encore branché ce qui activera et réchauffera la batterie. De plus, une batterie froide se rechargera plus lentement sur une borne rapide. Une sollicitation de la batterie avant la recharge la fera chauffer et accélérera la recharge (sur BRCC).
2) L'utilisation du chauffage augmente considérablement la consommation d'énergie. Dans une voiture électrique elle provient à 100% de la batterie via un élément chauffant ou d'une thermopompe. Une bonne façon de l'économiser est de préchauffer le véhicule pendant qu'il est branché et d'utiliser les sièges chauffants permettant de réduire le chauffage de l'habitacle de quelques degrés sans nuire au confort.
3) Les précipitations nuisent également à la performance car elles ralentissent le véhicule dans son avancée.
4) La conduite avec une vitesse régulière est plus efficace qu'une conduite saccadée et agressive.
5) La vitesse élevée engendre une consommation quasi exponentielle. Plus c'est lent et moins ça consomme.
6) Le vent à contresens réduit l'autonomie en sollicitant d'avantage d'effort.
7) La surface de roulement aura un impact. Une route de gravier, mouillée ou enneigée nécessitera un plus gros effort au véhicule qu'une autre en asphalte sèche.
8) Les pneus doivent être gonflés à bonne pression. Également la rugosité des pneus d'hiver cause 5 à 10% de consommation supplémentaire.
9) L'usage d'accessoire comme un porte-bagage sur le toit nuit à l'aérodynamisme. Également le fait de traîner du poids inutile à bord du véhicule nuit à sa performance.
10) Le relief crée une forte demande énergétique lors des ascensions dans les côtes ou sur les faux plats. Même si tout ce qui monte fini par redescendre, la récupération d'énergie n'est jamais à 100%.

Vous voyez que le froid n'explique pas toute la perte d'autonomie. Il y a plusieurs facteurs pour lesquels on peut limiter l'impact en modifiant nos habitudes et d'autres pour lesquels on n'y peut pas grand-chose.

Au quotidien, je ne fais pas trop attention. C'est lorsque j'ai besoin de parcourir une grande distance que là je suis plus parcimonieux si il n'y a pas d'infrastructure de recharge sur ma route ce qui est de plus en plus rare.


Oupsse a écrit :
lun. mars 23, 2020 5:25 am
Bonjour à tous
Est-ce qu'une température plus froide (ex. -5) réduit davantage l'autonomie qu'une température plus chaude (ex. +5)?
Il me semble que peu importe la température extérieur, l'autonomie est réduite sensiblement du même nombre de kilomètres.

Merci

Re: Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 8:38 am
par Pierre Gervais
Oupsse a écrit :
lun. mars 23, 2020 5:25 am
Bonjour à tous
Est-ce qu'une température plus froide (ex. -5) réduit davantage l'autonomie qu'une température plus chaude (ex. +5)?
Il me semble que peu importe la température extérieur, l'autonomie est réduite sensiblement du même nombre de kilomètres.

Merci
Sur un des tabulateurs (Nissan LEAF), l'autonomie est corrigée (sans tenir du chauffage)

de 1% pour chaque 2 degrés C en haut de 20 C

de 1% pour chaque 1 degré C en bas de 20 C

C'est suffisamment précis pour faire des calculs.

http://www.roperld.com/science/NissanLeaf.htm#range

Re: Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 9:06 am
par Bruno .
Il faut aussi considérer qu'il y a un écart entre la température extérieure et la température de la batterie. La batterie peut prendre plusieurs heures avant d'adopter la température extérieure naturellement.

Re: Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 10:12 am
par Yvente
M. Bourque a donné plus haut toutes les informations les plus critiques :super:

Maintenant pour continuer la lecture: viewtopic.php?f=6&t=107161&p=115034&hil ... ie#p115034

Alors oui, il faut tenir compte des conditions extérieures :désolé1:

Re: Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 2:48 pm
par Oupsse
La réponse de M. Bourque résumait bien les pertes d'autonomie de la batterie lors de différentes situations.

J'ai toutefois mal formulé ma question, je m'en excuse. Je pensais plutôt au moment où j'actionne le chauffage de l'habitacle.

Si au départ l'autonomie de la batterie indique, par exemple, 40km, il me semble que lorsque j'actionne le chauffage de l'habitacle, environ 4km d'autonomie sont retranchés.

Que la température extérieur soit de -5 ou +5 degrés, et que la température demandée à l'intérieur de l'habitacle soit de 17 ou 23 degrés, la perte d'autonomie ne semble pas varier.

Est-ce que le simple fait de faire démarrer la thermopompe, peu importe la quantité de chaleur demandée, pénalisera l'autonomie e la même façon?

Re: Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 4:43 pm
par Stéphane Bourque
Ne vous excusez pas.

L'estimateur d'autonomie n'est qu'un estimateur. Il ne fait pas "perdre" d'énergie. C'est un programme qui essaie seulement de calculer combien de km il vous est possible de faire avec ce qu'il reste d'énergie dans la batterie selon plusieurs paramètres comprenant l'utilisation du chauffage. Prenez toujours cette mesure avec un grain de sel surtout quand la batterie est pleine.

L'autonomie devrait s'ajuster selon la demande en chauffage, Si par exemple dans un cas votre chauffage demande 1500 W alors qu'il fait 5 degré et dans une autre situation à -5 degrés il vous faut 2500W pour obtenir le même confort, il va de soit que votre autonomie sera affectée car pour faire le même travail ça prend 1000W de plus. Votre estimateur d'autonomie "devrait" compte de cette demande supplémentaire et va ajuster l'autonomie en conséquence. Des fois c'est instantané (ex: imiev) des fois ça prendre quelques minutes (ex: Spark) et des fois les calculs sont dans le champs (ex: Leaf 24 kWh).

Une chose est sûre si vous roulez à -5 et à +5 en demandant la même température dans l'habitacle, il est certain que vous allez aller plus loin à +5 degrés qu'à -5 même si l'estimateur d'autonomie ne semble pas toujours de cet avis.

D'ailleurs, quel véhicule utilisez-vous? Il ne calculent pas tous de la même façon.

En espérant avoir aidé.
Oupsse a écrit :
lun. mars 23, 2020 2:48 pm
La réponse de M. Bourque résumait bien les pertes d'autonomie de la batterie lors de différentes situations.

J'ai toutefois mal formulé ma question, je m'en excuse. Je pensais plutôt au moment où j'actionne le chauffage de l'habitacle.

Si au départ l'autonomie de la batterie indique, par exemple, 40km, il me semble que lorsque j'actionne le chauffage de l'habitacle, environ 4km d'autonomie sont retranchés.

Que la température extérieur soit de -5 ou +5 degrés, et que la température demandée à l'intérieur de l'habitacle soit de 17 ou 23 degrés, la perte d'autonomie ne semble pas varier.

Est-ce que le simple fait de faire démarrer la thermopompe, peu importe la quantité de chaleur demandée, pénalisera l'autonomie e la même façon?

Re: Impact de la température extérieur sur l'autonomie

Posté : lun. mars 23, 2020 5:12 pm
par Oupsse
Une Prius Prime 2020 avec environ 6000km au compteur.

Bien satisfait jusqu'à présent.

Je posais la question pour en même temps tenter de comprendre le fonctionnement de la thermopompe servant au chauffage (et au refroidissement) de l'habitacle.

Sur mes anciens véhicules à combustion seulement, j'ai cru comprendre que l'ajustement de la température de l'habitacle à l'aide du climatiseur se fait en laissant passer, au besoin, une partie de la chaleur du liquide de refroidissement du moteur.
C'est un peu le principe d'ouvrir les fenêtres d'une maison climatisée l'été lorsqu'il fait trop froid plutôt que de diminuer le fonctionnement du climatiseur.

Je me trompe? Si c'est effectivement le cas et que le climatiseur des voiture hybrides fonctionne de cette façon, il y aurait perte d'efficacité.

Je n''ai pas eu encore l'occasion de faire fonctionner le climatiseur, hormis lorsque je veux empêcher la formation de buée au pare-brise.